Foire aux questions structures culturelles | Octopus

Foire aux questionsstructures culturelles

LA COOPÉRATIVE

  • Octopus est une coopérative de travail spécialisé dans les arts et la culture. Constituée en agence d’emploi, elle a pour objet de mettre à disposition au sein de structures et d’entreprises culturelles, des salarié·e·s qualifié·e·s dans différentes filières de compétence (technique, production, conception artistique et médiation) pour des missions temporaires.

  • En adéquation avec les besoins des structures culturelles, Octopus recherche des profils de travailleur·se·s du secteur disposant des compétences nécessaires à l’accomplissement des missions requises. S’occupant entièrement de la gestion administrative des missions, Octopus met en place un contrat tripartite entre elle-même, le·a travailleur·se et la structure culturelle.

  • Octopus permet aux structures culturelles de disposer d’un cadre de travail conforme et sécurisé tout en gardant un principe de facturation et en garantissant un pouvoir de direction sur ses travailleur·se·s temporaires. La coopérative assure l’ensemble de la gestion administrative et des RH, elle veille à ce que les les travailleur·se·s possèdent les qualifications et aptitudes nécessaires à la bonne réalisation des missions.

 

ACCORD COMMERCIAL

  • Pour obtenir un rendez-vous ou une offre, il suffit de faire une demande via le formulaire de contact sur le site web ou en écrivant à l’adresse mail (contact@octopus.coop).

    Afin d’émettre une proposition d’accord commercial, la coopérative Octopus envoie une fiche de renseignements à la structure culturelle afin de collecter les détails de fonctionnement de l’entreprise (Code APE, convention collective appliquée, etc). A la suite du retour de cette fiche, la coopérative propose un accord commercial détaillant les conditions générales et les clauses de validité de ses services.

    Une fois signé l’accord commercial, la structure culturelle, en fonction de ses besoins, fait part par la suite à la coopérative de ses demandes en main d’œuvre et dispose de contrats de mise à disposition.

  • L’accord commercial permet simplement à la structure culturelle de connaître les conditions générales et les clauses de validité des services de la coopérative. Elle est libre de choisir de passer ou non par Octopus en fonction de ses demandes de missions.

 

LES DEMANDES DE MISSIONS

  • Oui, vous pouvez faire une demande en précisant la personne que vous souhaitez recruter. La coopérative veillera à ce que la personne s’inscrive ou soit déjà inscrite au sein de la coopérative. Octopus vérifie ses qualifications, aptitudes et disponibilités en lien avec la mission demandée.

  • Oui, cela est tout à fait possible de définir un poste d’encadrement pour un·e des travailleur·se·s-coopérateur·rice·s. Cela ne modifie pas les conditions d’emploi, la structure culturelle garde son pouvoir de direction des travailleur·se·s et reste garant de la sécurité en son lieu.

  • Oui, cela est possible de fournir des profils de travailleur·se-coopérateur·rice aux compétences polyvalentes. Lors de la définition des missions, Octopus s’assurera que la personne missionnée est apte à réaliser l’ensemble des missions et qu’elle dispose des équipements appropriés.

  • L’ensemble des déclarations préalables à l’embauche et la gestion administrative des travailleur·se·s est gérée par la coopérative Octopus. A l’exception de la signature du contrat de mise à disposition, il n’y a aucune démarche particulière à effectuer pour l’entreprise culturelle.

 

PENDANT LA MISSION

  • Les travailleur·euse·s-coopérateur·trice·s sont assimilé·e·s salarié·e·s et doivent disposer d’un accueil adapté à leurs missions. Ils·elles ne figurent pas au plan de prévention qui concerne les activités des entreprises extérieures.

  • Les contrats de travail sont conclus avec un terme précis mais peuvent être renouvelés deux fois. La durée du renouvellement peut être d’une durée inférieure, égale ou supérieure à la durée du contrat initial. Par ailleurs, une certaine souplesse est mise en place, compte tenu des difficultés que peuvent avoir les structures culturelles à estimer avec précision la durée exacte de leur besoin. Le terme du contrat peut ainsi être aménagé d’un à deux jours avant ou après la fin du contrat selon la durée de la mission.

  • Avec l’accord du·de la travailleur·se-coopérateur·rice, des heures supplémentaires peuvent être effectuées au-delà de l’amplitude horaire initiale. En fonction des accords d’entreprise ou collectifs, ces heures peuvent être limitées et/ou bénéficient d’une majoration de salaire pour les heures effectuées au-delà de la durée légale de travail (35h).

  • Les travailleur·se·s-coopérateur·rice·s sont assimilé·e·s salarié·e·s. Ils·elles sont donc couvert·e·s par l’assurance de votre structure et peuvent donc utiliser le matériel de l’entreprise sans convention de prêt ou de mise à disposition à établir. L’entreprise culturelle s’assurera néanmoins que les mesures nécessaires à garantir la sécurité soient mises en place.

 

FACTURATION

  • L’ensemble des documents administratifs (contrats de mise à disposition, relevés d’heures, devis, et factures) est disponible par dématérialisation. L’ensemble des documents pourra être également signé électroniquement et envoyé en ligne.

  • La facturation émise par la coopérative intègre les comptes de charges “Personnel extérieur à l’entreprise – Personnel intérimaire” 6211. La facturation comprend également une TVA à 20%.

 

ENCORE DES QUESTIONS ?

Vous pouvez nous joindre à notre adresse contact@octopus.coop

©2022 Octopus