Résidence d’artiste Céramique/Art contemporain – PAHLM

OffresArtistiques

#Residence

Résidence d’artiste Céramique/Art contemporain – PAHLM

  • Céramique
  • Occitanie
  • Deadline: 23/07/2022

Présentation

PAHLM, Pratiques Artistiques Hors Les Murs est une structure associative qui propose que les pratiques artistiques s’installent là où on ne les attend pas. En proposant des projets culturels dans des lieux atypiques, au cœur des territoires, PAHLM cherche à démocratiser les pratiques plastiques contemporaines. PAHLM veut y associer les notions de patrimoine historique et culturel, d’incongruité, d’iconoclasme, de développement durable et surtout de sensibilité à l’humain qui habite ou fait vivre les lieux. PAHLM veut travailler ses projets avec les réseaux culturels et solidaires des territoires.

Contexte & Projet artistique

Martres Tolosane est située à 60 km au sud de Toulouse en bord de Garonne, proche du site de La villa gallo-romaine de Chiragan et de la Fontaine de Saint Vidian. Depuis bientôt 3 siècles des Faïenciers sont installés à Martres, cité d’art et d’histoire. Martres-Tolosane est riche d’un patrimoine architectural, artisanal et culturel. Aujourd’hui, la « Cité artiste », cherche à se réinventer en s’ouvrant sur d’autres pratiques culturelles avec la récente installation de l’Association « Les amis du verbe », promue par Dick Annegarn et la construction d’Angonia, espace culturel et salle de spectacle. Sur cette commune se trouve aussi la cimenterie Lafarge. Le Canal St Martory, la Garonne et l’autoroute A64, bordent aussi ce village paisible.

Les rapports dialectiques entre artisanat et industrie, tradition et modernité, trouvent, dans cette vallée de la Garonne et ce village en particulier, un terrain expérimental riche et exemplaire des territoires ruraux, entre adaptation au monde contemporain et sauvegarde de valeurs régionales et des traditions locales. La synthèse pourrait être alors l’innovation à partir de savoirs ancestraux ou la création de nouvelles formes et produits au service des savoirs faire traditionnels. Les artistes contemporain pourraient aussi soumettre de nouveaux paradigmes. Rejoindre la métropole toulousaine ou travailler au pays ? Un développement durable des territoires pourrait tenir au développement de nouvelles activités, de nouvelles formes, de nouvelles actions. Ainsi, les cultures réconciliées pourrait être un facteur d’harmonie et contribuer au vivre ensemble.

Il s’agira pour l’artiste d’interroger ce contexte touristique, historique, industriel, artisanal, géographique, culturel, humain, de s’en inspirer, de se l’approprier, d’aller à la rencontre du territoire. Le projet pourra être éventuellement participatif ou collaboratif. L’artiste pourra associer des artisans d’art locaux et travailler en regard de la collection municipale de céramiques et d’objets de l’histoire locale, exposés au musée de la céramique et centre d’interprétation du patrimoine, pour un dialogue fécond. L’artiste devra avoir eu des expériences fortes autour de la pratique de la céramique, avoir expérimenté de multiples formes et techniques, disruptives ou non conventionnelle et proposer un projet généreux, axé sur la production.

Besoin d'en
savoir plus ?

Pour nous contacter, écrivez-nous à notre adresse mail.
Nous prendrons en compte votre demande et essayerons d’y répondre au plus vite.

nous contacter

©2022 Octopus